La stratégie Océan Bleu, ce n’est pas une stratégie concurrentielle #Stratégie #BOS @XerfiCanal

Vous connaissez certainement le principe de la stratégie océan bleu, définie par W. Chan Kim et Renée Mauborgne : plutôt que l’affrontement direct avec les concurrents, qui conduit à une convergence des offres et une érosion des marges – c’est-à-dire ce qu’il est convenu d’appeler un océan rouge – il s’agit d’élaborer un positionnement original, susceptible d’attirer une nouvelle clientèle, et donc de déplacer le marché vers une zone encore vierge – poétiquement qualifiée d’océan bleu.

Les deux exemples les plus classiques d’océans bleus sont le Cirque du Soleil, la compagnie de spectacles montréalaise qui a réinventé le modèle historique du cirque en Amérique du Nord, et le vin australien Yellow Tail, qui a largement simplifié la difficulté qu’éprouvent de nombreux consommateurs, pas toujours au fait des subtilités des cépages et des millésimes, à choisir leurs bouteilles. L’océan bleu fait désormais partie des fondamentaux de la stratégie. Le modèle est convaincant, les exemples sont parlants et l’image est séduisante. Pour autant, s’agit-il bien de stratégie ?

(31)

Category: Strategy
Tags:
About The Author
- Peter Keates, founder & CEO Onopia and President Placesquare SAS, helps companies to improve their leadership with an innovative business model aligned with the strategy.